Sur la communication française des évenements à Fukushima.

L’avenir me donnera tort ou raison mais j’ai bien l’impression que les médias francophones dramatisent à l’excès la situation à Fukushima. Attention tout d’abord, je précise bien qu’il soit certain que la situation est localement grave, que les rejets de matières radioactives risquent d’être importants, mais ceux-ci n’auront qu’un impact régional. Il est important aussi de préciser que les matières rejetées jusqu’à présent ne sont en rien comparables à ce qu’on a pu connaitre à Tchernobyl ou un feu a projeté à très haute altitude des matières hautement radioactives durant près de 12 jours. Dans le cas de Fukushima rien de tout cela, la radioactivité est bien moindre qu’à Tchernobyl et beaucoup plus localisée, d’autant plus qu’aucun feu pouvant projeter à très haute altitude (condition nécessaire pour une large diffusion) des matières radioactives n’est encore apparu… pourtant certains politiques parlent d’une situation pire qu’a Tchernobyl !

Il est à noter aussi que les médias anglo-saxons sont dans leur ensemble moins ‘catastrophistes’, ‘sensationnalistes’ que les médias et politiques français ou par exemple une ministre, Nathalie Kosciusko-Morizet, parle d’un “scénario du pire probable”. On veut faire paniquer qui là ?

Si la situation est grave et demande un sang froid dont font preuve les japonais pourquoi les politiques et les médias français font autant dans l’agitation et le sensationnalisme pour une catastrophe qui n’aura aucun impact écologique en Europe ?

Tout d’abord, et accessoirement, le lobby et partis anti-nucléaires sont puissants et veulent jouer leur carte en surfant sur l’émotion.
Cela étant dit, je pense aussi mais cela doit être mon esprit mal tourné, qu’il y a le facteur élection ! En effet, les cantonales auront lieu ce weekend en France et tout indiquait, encore la semaine passé, que le Front National allait y faire un très bon score. Il parait évident à l’heure d’aujourd’hui que le parti écologiste du système “Europe Écologie – Les Verts” va désormais faire un bon score. Les électeurs votant plus avec leurs sentiments qu’avec leur tête, l’émotion soulevée par cette catastrophe, amplifiée par une sur-dramatisation va leur être fatalement favorable et cela, le pouvoir le sait ! Le système préfère un parti vaguement écologiste du sérail à 20% qu’un Front National à 25%… on sait aussi que les périodes troubles bénéficient toujours aux partis en place. Et on fait tout pour faire paniquer le français en ce moment, il suffit d’allumer sa TV ! J’ai l’impression qu’en faisant ainsi paniquer les français, le pouvoir espère peut-être limiter la casse aux prochaine élections… L’UMP et les Verts grands vainqueurs en France du malheur du Japon ?

Tout cela n’est que spéculation et calculs peut-être mal placés, les politiques et médias français ont peut-être raison de dramatiser ( ce serait la première fois… en général ils dramatisent ce qui n’a pas lieu d’être et inversement!) face à une situation peut-être bien catastrophique et d’ampleur internationale… seul l’avenir nous le dira… mais à quoi cela sert-il ?

En tout cas, je suis curieux de voir les résultats électoraux de ce weekend !

This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s